accident ferroviaire sanary

L’accident ferroviaire de février 1871

Dans son histoire, on ne peut ignorer l’évènement tragique du 5 février 1987. En effet, il y a 151 ans, un grave accident ferroviaire a marqué à jamais l’histoire de la ville de Sanary. Il a provoqué 80 décès et quelque 200 blessés.

Explosion du train mixte omnibus n° 481

Le dimanche 05 février 1871, vers 9 h 30 du matin, le train mixte omnibus n° 481 venait de Marseille pour rejoindre Toulon. Le train fit un passage au viaduc de Bandol et passe au niveau de l’endroit appelé « Les Roches » avant d’arriver au pont de La Baou. C’est à cet endroit qu’une violente explosion éclata.

Le train transportait 20 tonnes de poudres ainsi que 500 voyageurs. Le wagon où se trouvaient les poudres, surveillées par 2 gendarmes, étaient à l’origine de l’explosion. Elle a causé la mort de 80 personnes mutilées, blessé 200 voyageurs et détruit une partie de l’infrastructure ferroviaire. Malgré cet accident, 3 wagons ont été épargnés et restés intacts.

Organisation rapide des secours

Les 3 wagons qui ont échappé au drame ne s’arrêtent pas et semblent se diriger vers la gare d’Ollioules. En même temps, les habitants aux alentours ont organisé les secours et ont apporté leur aide aux blessés. Les employés de la compagnie PLM ont également pris en charge les victimes et apporté des soins.

Ce drame a permis d’apprécier la solidarité des habitants de Sanary et de ses alentours. On a envoyé certains blessés à la chapelle des Pénitents Blancs, à Sanary, et chez les habitants. La chapelle Ardent d’Ollioules a, elle, accueilli les 80 corps des voyageurs décédés durant le drame. Une équipe des Chantiers de la Méditerranée a aussi dépêché une équipe. Elle a déblayé la section de la voie ferroviaire endommagée afin d’éviter de nouveaux accidents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.